Résumé du film « Belle Paroles » écrit par Boel Souleymane et Massyl Kasri réalisé par Jasmin Celasco mise en scène par Mohamed Ouadah

Massyl est né le 7 septembre à Bejaia en Algérie en 1996. Suite à un accouchement compliqué il naît avec un handicap ayant entraîné un trouble de sa diction. Malgré cela Massyl grandit avec de grandes ambitions.
Chose que beaucoup de personnes valides n’ont pas.
Épris par la musique rap depuis tout jeune après une rencontre déterminante avec un artiste de rap qui le conforte dans son talent d’écriture.
Sous l’ influence de cet artiste il se plonge très vite avec fougue dans l’univers des mots pour devenir parolier et tenter de faire interpréter aux plus grands artistes de rap ses textes pour réaliser son premier projet artistique traitant des préjugés envers les personnes invalides.

Mais le chemin pour la reconnaissance de son talent est loin d’être dégagée mais plutôt parsemé d’embûche lorsque les gens ne le limite qu’a son handicap en s’arrêtant sur sa diction en préfèrent ne lui laisser que de belle paroles.
Bande Son Faf Larage «Si j’étais Valide»

MASSOU1MASSOU2MASSOU3

bebelle

Publicités

Résumé du film:«Belle Paroles» écrit par Boel Souleymane et Massyl Kasri mise en scène par Mohamed Ouadah

Massyl est né le 7 septembre à Bejaia en Algérie en 1996. Suite à un accouchement compliqué il naît avec un handicap ayant entraîné un trouble de sa diction. Malgré cela Massyl grandit avec de grandes ambitions.
Chose que beaucoup de personnes valides n’ont pas.
Épris par la musique rap depuis tout jeune après une rencontre déterminante avec un artiste de rap qui le conforte dans son talent d’écriture.
Sous l’ influence de cet artiste il se plonge très vite avec fougue dans l’univers des mots pour devenir parolier et tenter de faire interpréter aux plus grands artistes de rap ses textes pour réaliser son premier projet artistique traitant des préjugés envers les personnes invalides.

Mais le chemin pour la reconnaissance de son talent est loin d’être dégagée mais plutôt parsemé d’embûche lorsque les gens ne le limite qu’a son handicap en s’arrêtant sur sa diction en préfèrent ne lui laisser que de belle paroles.
Bande Son Faf Larage «Si j’étais Valide»

myreubeu

CANAL ALGERIE 6

Extrait du livre « l’estomac des favelas » de Boel Souleymane portrait d’une société fracturée

Malgré la police qui avait envahi la favela de la Rocinha pour une imposante opération de nettoyage.
Thiago enfermé dans sa haine de retrouver le petit Carlos après s’être fait voler son fric.
À bout de nerfs que ce dernier soit introuvable. Après une demi-heure de marche il finit par arrêter une bande de gamins au coin de l’angle d’une ruelle en plein passage d’ un escalier tortueux pour leur proposer quelques billets en échange de renseignements:
– « Salut les gosses n’ayez pas peur je ne vous veux absolument aucun mal.
Je suis juste à la recherche de mon neveu. j’aimerais vous demander votre aide. Je suis prêt à payer pour cela.
On me dit qu’il fait partie des gamins des rues je n’ai pas de photo de lui en ma possession mais la photo sur moi de son frère qui s’est fait assassiner il y a seulement quelques jours.»
Un petit gros bavard qui n’avait pas sa langue dans sa poche parmi eux interrogea Thiago:
– «Qu’est-ce qui t’est arrivé au visage!?
Il pisse le sang. Tu reviens de la pêche aux crocodiles pour avoir cette tronche-là!?
C’est quoi cette embrouille tu cherches quelqu’un et tu n’as ni sa photo.
ni son nom?»
– «Je ne sais pas j’ai juste appris par une amie de ma sœur que c’était mon neveu, mais je ne connais pas du tout son prénom. Voilà pourquoi je vous demande votre aide. Pour ma joue il s’agit d’une altercation que je viens d’avoir avec un flic qui m’a mordu le visage après un contrôle qui a mal tourné.
Après m’avoir plaqué au sol j’ai eu le malheur de perdre mon sang-froid et d’insulter sa mère.Alors avant de me passer les menottes il m’a arraché la joue de rage pendant que ses deux collègues m’ont maintenu au sol.»
Les gosses malgré leurs jeunes âges n’étaient pas dupes et avaient tous entendu parler de Thiago au moins une fois. Ils auraient pu peut-être le croire si ce type n’était pas aussi connu au sein de la favela. Car dans différents quartiers pauvres des agents investissaient sans autorisation des baraques pour faire la chasse aux narcotrafiquants.
– «OK! Que ce soit ton neveu ou pas à vraie dire Thiago on s’en bat pleinement les steaks.
Dis-nous plutôt combien tu nous passes pour qu’on te renseigne sur lui?»
– «De quoi prendre un taxi vers les centres commerciaux de Rio et bouffer correctement en pouvant vous acheter des vêtements propres que vos parents a certainement pas les moyens de vous payer.»
– «Le petit que tu recherche s’appelle Carlos il dort sur un point de deal qui s’appelle:
« le vulcain»
C’est un repère malfamé de toxicomanes qui n’est fréquenté que par des gens qui semblent être sur orbite. Voilà pourquoi les dealers de ce terrain ont appelés cet endroit comme ça.»
Après un court échange et une prise en mains de billets les gamins l’orientèrent vers ce point de deal de Crack et de Cloud Nine que les gens du coin avaient surnommé: «Le vulcain»
C’était le coin des défoncé alors les dealers lui avait donné ce nom: «Le Vulcain» le nom du moteur-fusée cryogénique propulsant l’étage principal cryotechnique de la fusée Ariane5. On raconte que c’est le chimiste qui cuisine la drogue qui a eu l’idée de ce nom qui s’est en peu de temps répandue.
Dans ce lieu maussade le crack et le cloud Nine étaient omniprésents.
Ces maudites drogues qu’on trouve à bas prix et qui avaient ravagé toute cette partie de la Rocinha à un tel point qu’elles donnaient à ses consommateurs des véritables allures de zombies.
Thiago approcha d’un petit dealer en sortant la photo ramassé prés du cadavre de son homme de main.
– «Excuse-moi mais je cherche le frère de ce gamin ou est-ce que je peux le trouver.»
– «Et si tu commençais par me dire ce que tu lui veux tu penses pas que ça m’aiderais à vouloir t’aider.»
– «Juste m’entretenir avec lui pour qu’il m’explique pourquoi j’ai retrouvé la photo de son frère sur le cadavre de mon associé?

Extrait du livre: « l’estomac des favélas »
Auteur: Boel Souleymane Sortie prévue 2018 inchaa’
Allahfavela kiiiiiiiiiiiiiiiddddddddddddddddddddd93
KID FAVELAS66666666666666666666666666kid favelas 93FAVELAS KID5555555555555555555555555555555555555FAVELASkidd22222222222222222222222222222228951547_2034841100087585_7102617993267380224_nPHOTOOFFICIALBOELSOULEYMANEFAVELASgrozer

Extrait du livre: « l’estomac des favelas » de Boel Souleymane le visage de la misère sociale sans chirurgie esthétique

Carlos était un enfant des rues, qui voyait son futur loin, très loin d’où il avait toujours vécu de: «La Rocinha» la plus grande favela de Rio.
Et autrement que de finir défoncé au coin de la rue en aspirant de la colle de cordonnier comme la plupart des gamins de son quartier pouvaient le faire pour tenter d’échapper quelques instants à la dureté de leurs existences.
Parce que violence a toujours été à l’arrière-plan de sa vie.
Il ne rêve que de changer de décor.
À neufs ans sa mère est morte brutalement dans la rue d’une balle perdue alors qu’elle était enceinte prise malgré elle en rentrant de son travail entre les balles d’un gang armé et ceux des forces d’interventions paramilitaires.
À onze ans ce fut au tour de son frère aîné de mourir sous les tirs d’une tentative d’assassinat dans le bar de l’oncle d’une femme qui avait promis à Marco la lune pour au final lui offrir un vent violent et glacial plongeant son esprit en plein milieu d’un brouillard épais.
Partir d’ici depuis la mort de son frère est devenue sa seule obsession. Quant à Marco lui désirait retrouver celle qui lui avait tout promis pour avoir des explications.
Était-elle vivante ou morte?
Marco était totalement bloqué par ses pensées récurrentes d’un amour envolé comme la fumée sortie d’un pot d’échappement d’une voiture de course.
La période qui suit la perte d’un être cher est toujours un moment de grande fragilité.Si le destin n’avait pas mit Marco sur la route de Carlos, il est fort plausible que le petit se soit noyé dans ses larmes.Et si le destin n’avait pas mit Carlos sur le chemin de Marco il est fort possible que sa raison se soit envolée comme une brindille de bois brise en plein milieu d’un cyclone.Chaque événement tragique de nos vies nous donne l’occasion de forger notre mentale ou de terminer la proie d’une souffrance à cause d’un moment de vulnérabilité.

Extrait du livre: « l’estomac des favélas »
Auteur: Boel Souleymane Sortie prévue 2018 inchaa’Allahbrazil-favelaoooooooooooextreme povrety28951547_2034841100087585_7102617993267380224_nGUN2Chaque événement tragique de nos vies nous donne l'occasion de forger notre mentale ou de terminer la proie d_une souffrance à cause d'un moment de vulnérabilité.ARTICLO4PHOTOOFFICIALBOELSOULEYMANE

Extrait du livre « L’estomac des favelas » de Boel Souleymane au cœur de la guerre des gangs entre narcotrafiquants et de la misère sociale produite par les politiques d’exclusions

Le coin d’une ville encerclée par des milices para-policières surarmées.
Une tension lourde et suffocante dans un quartier coupe-gorge ou la plupart des ruelles étroites se terminent en cul-de-sac. Des véhicules blindés de police arrivent en renfort sur place dans un lieu étant considéré comme étant l’un des bastions du crime organisé de la ville de Rio. Une fois les troupes sur place et déployées des patrouillent se sont mis à ratissent les ruelles tortueuses de la favela.
En face d’une baraque en tôle à flanc de colline au milieu d’autres, des inspecteurs de la police brésilienne découvrent à l’intérieur avec l’horreur la plus déconcertante une marée de sangs avec autours des cadavres de leurs coéquipiers.

Presque tous les corps sont endommagé et présentent des impacts de balles de M16 et sont découverts allongés les uns sur les autres barbotant au milieu d’autres corps d’autres de trafiquants dont trois d’adolescents.

Des petites frappes du coin embauché comme manutentionnaires abattus dans ce lieu de conditionnement de drogue d’un gros trafiquant. Quelques minutes avant l’arrivée de la police un gros caïd du nom de Thiago une figure locale de la pègre étant justement le gérant de ce lieu de stockage a débarqué pour récupérer ses bénéfices à cet endroit.

Il était nerveux il n’arrivait pas à joindre au téléphone tous ses hommes de mains aucun de ses hommes ne décrochaient :

« Qu’est-ce qu’ils foutent cette bande de petits merdeux !?

Attendez que j’arrive vous allez voir ce que vous allez voir. »

Ce gamin des rues n’avait qu’un frère et pour lui cela ne fait aucun doute qu’il s’agit de lui.

En arrivant sur les lieux en quelques secondes il s’est aperçu qu’une fusillade venait de se produire et s’est rendu après avoir enjambé des cadavres qu’il fut volé de la totalité de la recette de son trafic illégale.

Avant son passage il avait d’ailleurs

Quelqu’un est rentré et s’est servi avant de s’enfuir.

Pour lui cela ne peut être qu’un gamin dont il soupçonne fortement être l’auteur de cet acte. En trouvant l’endroit ensanglanté sans son fric ce dingue dans une rage sans nom.

Mais qu’est-ce qui pouvait lui faire penser qu’il s’agissait d’un gamin de la favela ?

Le sol était maculé de trace de pas de sang.

Les traces de pas étaient celles de petite taille. Et une photo d’un enfant assassiné quelque jour plus tôt a été retrouvée sur les lieux dans une flaque de sang.

En sortant avant l’arrivée de la police il est parti se cacher dans la maison d’une junkie du nom de rosa une ex-mannequin à qui il vendait du crack occasionnellement dans le passé en échange de son corps. En ramenant du crack à son domicile il ne se doutait pas qu’elle ferait une overdose pendant qu’il était chez elle. Juste avant de sortir de cette baraque il a commis l’irréparable. Un homicide de sang-froid après une violente altercation avec la fille de cette toxicomane revenant chez elle après avoir vu cette ordure chez sa mère.

La jeune fille était rentrée chez elle après avoir vu la police partout.

Après une violente altercation la fille a arraché une partie du visage de Thiago a tiré trois balles dans les côtes de la jeune fille avant de s’apercevoir dans le reflet du métal de son flingue que son visage était entièrement arraché.

Extrait du livre: « l’estomac des favélas »
Auteur: Boel Souleymane Sortie prévue 2018

29025439_2034547126783649_7583886559301074944_o
28685236_2034032120168483_2850283868919413113_n28872944_2033518623553166_8455406980906144169_n28951684_2033263163578712_113993785326816805_nggggggggggggggggggggggggggggggg28951547_2034841100087585_7102617993267380224_n
ARTICLO4
articlo1
PHOTOOFFICIALBOELSOULEYMANE

biography of the writer and screenwriter boel souleymane biographie de l’écrivain et du scénariste boel souleymane

PHOTOOFFICIALBOELSOULEYMANE

Writer and writer born in 1976 in Trappes, he rocked in the literary world after a long history in the community, where he works for the educational and medical development of the third world.

In 1998, he launched a movement against the looting of Africa: « the arrest warrant » a movement against neo-colonialism and the misinformation of the media to denounce the hidden face of the misdeeds of neocolonialism and report through this action the abuse of multinationals in Africa.

In this way, he meets African writers and intellectuals who influence him and encourage him to write.

In 2008 he invented a literary trend: « The mind jacking » (a dynamic literary genre and claiming)

Author at Edilivre he has written several breathtaking and subversive works or through stories full of action he denounces the faults of inegalitarian societies, decadent elites, nauseating oligarchies.

In 2015 He wrote the first film of Mahmoud Haroun: « A Amazing Fall » a short film of a preventive nature on the dangers related to drug trafficking with: Alibi Montana, Sazamizy, Freeman (ex Iam), Hajmo, the Boxer aurelien duarte.

Bibliography
-Hacker from Africa: date of publication: 22 March 2013 ISBN: 9782332555977

-Breathe Taking date of publication: November 28, 2013 ISBN: 9782332645838 (Breathtaking)

-The escape from a truth date of publication: 16 June 2014 ISBN: 9782332757746

-The End of the Tunnels of Hunger date of publication: August 1, 2014 ISBN: 9782332788214

-The Wall of Cliches date of publication: March 10, 2015 ISBN: 9782332904188

-All a rain of bulls date of publication: September 25, 2014 ISBN: 9782332824387

-A deadly ego date of publication: 31 October 2014: ISBN: 9782332844705

-The Frontiers of Hope date of publication: January 23, 2015 ISBN: 9782332881564 Gang unit

-The adrenaline race date of publication: June 17, 2015: ISBN: 9782332945907

-The Light of the Senses (The Lantern of the Blind of Kivu) Publication date: July 17, 2015: ISBN: 9782332972606

-The Golden Square of Hate (The Fountain of Tears of the Rohingyas) date of publication: 27 August 2015 ISBN: 9782332999085

-The Asylum of Scheduled Obsolescence date of publication: November 6, 2015 ISBN: 9782334037761

– A plea before a murder Date published: March 11, 2016 ISBN: 9782334198998

-With the means of Hood Publication date: July 22, 2016: ISBN: 9782334187947

-A vital hold-up The secret of the yields of third-world guinea pigs date of publication: 29 December 2016 ISBN: 9782414012633

-The promenade court date of publication 04/05/2017

-The shadow of violence date of publication 29/11/2017 ISBN 9782414169085

Scénariste et écrivain né en 1976 à Trappes,il bascule dans le monde littéraire après un long passé dans le milieu associatif, où il œuvre pour le développement éducatif et médical du tiers-monde.

En 1998, il lance un mouvement de lutte contre les pillages de l’Afrique: « le mandat d’arrêt » un mouvement de lutte contre le néocolonialisme et la désinformation des médias pour dénoncer la face cachée des méfaits du néocolonialisme et signaler à travers cette action l’abus des multinationales en Afrique.

Par ce biais, il fait la rencontre d’écrivains et d’intellectuels africains qui l’influencent et l’encouragent à écrire.

En 2008 il invente un courant littéraire: « Le mind jacking » (un genre littéraire dynamique et revendicatif)

Auteur chez Edilivre il a écrit plusieurs ouvrages haletants et subversifs ou à travers des histoires bourrées d’action il dénonce les travers des sociétés inégalitaires, les élites décadentes, les oligarchies nauséabondes.

En 2015 Il scénarise le premier film de Mahmoud Haroun: « Une chute Stupéfiante » un court métrage à caractère préventif sur les dangers liés aux trafics de drogue avec: Alibi Montana, Sazamizy,Freeman (ex Iam), Hajmo, le Boxeur aurelien duarte.

Bibliographie
–Hacker from Africa: date de publication : 22 mars 2013 ISBN :9782332555977

–Breathe Taking date de publication : 28 novembre 2013 ISBN :9782332645838 (A couper le souffle)

–L’évasion d’une vérité date de publication : 16 juin 2014 ISBN : 9782332757746

-Les Bouts des tunnels de la faim date de publication : 1 août 2014 ISBN : 9782332788214

–La Muraille des poncifs date de publication : 10 mars 2015 ISBN : 9782332904188

–Sous une pluie de balles date de publication : 25 septembre 2014 ISBN : 9782332824387

–Un ego meurtrier date de publication : 31 octobre 2014:ISBN : 9782332844705

–Les Frontières de l’espoir date de publication : 23 janvier 2015 ISBN : 9782332881564 Gang unit

–La Course à l’adrénaline date de publication : 17 juin 2015: ISBN : 9782332945907

–La Lumière des sens (La Lanterne des aveugles du Kivu) Date de publication : 17 juillet 2015: ISBN : 9782332972606

–Le Carré d’or de la haine (La Fontaine des larmes des Rohingyas) date de publication : 27 août 2015 ISBN : 9782332999085

–L’Asile de l’obsolescence programmée date de publication : 6 novembre 2015 ISBN : 9782334037761

–Une plaidoirie avant un meurtre Date de publication : 11 mars 2016 ISBN : 9782334198998

–Avec les moyens du Hood Date de publication : 22 juillet 2016:ISBN : 9782334187947

–Un hold-up vital Le Secret des rendements des cobayes du tiers-monde date de publication : 29 décembre 2016 ISBN : 9782414012633

–La cour de promenade date de publication 04/05/2017

–L’ombre de la violence date de publication le 29/11/2017 ISBN 9782414169085

Synopsis of the movie « A stunning fall »
Synopsis: Small dealers decide to pretend to be police officers to point their wholesaler home, he is forced to pass through the window of his room to escape them ..
Executed by Mahmoud Haroun for green1D
writen by Souleymane Boel for mind Jacking
~Synopsis du film « Une chute stupéfiante »
Synopsis: Des petits dealers décident de se faire passer pour des policiers pour braquer leur grossiste chez lui, celui-ci est contraint de passer par la fenêtre de sa chambre pour leur échapper…
à venir une version sous titré en anglais du film « Une chute stupéfiante »

Extrait du livre: « l’estomac des favelas » de Boel Souleymane

En apprenant le résultat de la fusillade le gouvernement brésilien a envoyé plusieurs milliers de militaires et policiers quadriller la zone .Une manière d’envoyer un message aux chefs des bandes de la plus grande favela de Rio de Janeiro. Thiago s’apprêtait à s’enfuir après avoir laissé le cadavre de Rosa le junkie sur son canapé.
Alors qu’il s’apprêta à sortir il entendit frapper à la porte.
À cet instant pour lui cela ne pouvait être que la police, en avançant vers il sortit son flingue avant d’entendre la voix d’une jeune fille appeler sa mère:
– «Maman ouvre la porte je sais que tu es là.»
THiago arriva devant la porte pour lentement tourner la clé en se cachant derrière.
Lorsque la jeune fille rentra Thiago bondir sur elle et l’attrapa en posant son Glock sur son crâne.
La jeune fille hurla de peur et se débattit violemment avant de constater que sa mère était morte.

Thiago tenta de se justifier en lâchant prise:
-«Ta mère est morte d’une putain OD!
Ce n’est pas moi qui l’ai tué mais la drogue qu’elle prenait.»
– «Espèce de sale pourriture de dealer de merde tu ne vas pas sortir vivant d’ici!»
LÀ jeune fille fonça sur Thiago en tentant de le désarmer.
Et en fonçant sur lui l’homme perdit l’équilibre pour se retrouver brusquement au sol.
Le flingue tomba par terre et glissa au sol.
Aussitôt la jeune fille tenta de ramasser l’arme.
Thiago se releva pour plonger sur elle entourant son cou avec un bras en lui assenant de violents coups de poing au visage avec l’autre.
La jeune fille se débattit de toutes ses forces pour tenter de se libérer des bras de Thiago qui continuait sans s’arrêter de frapper.
Dans un regain de rage elle réussit à s’approcher de son visage et avec toute la hargne qu’elle avait en elle mordre sa joue jusqu’à lui arracher une partie de son visage.
Thiago laissa échapper un cri de douleur avant de réussir à s’emparer du flingue et lui tirer trois balles dans les cotes.
La jeune fille mourut avec une partie de ses lèvres en sang et d’un bout de chair du visage de Thiago dans sa bouche.
La partie droite du visage de Thiago saignait beaucoup et sa peau lui brûla à cet instant comme si quelqu’un essayait de faire cuire un steak sur sa joue.
Une douleur insupportable dans le reflet du flingue qu’il avait dans ses mains il aperçut son visage entièrement défiguré.
Dans les sables mouvants de l’illégalité la descente est parfois lente et silencieuse avant de se retrouver enseveli dans les horreurs de ses réalités.
gun-on-ground
GUN2GUN4gun6gun727867004_10214682107341890_4412022272725699807_nRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR
PHOTOOFFICIALBOELSOULEYMANE