Synopsis du film: « un week-end si différent des autres » de Boel Souleymane une bande dessinée pour éviter un meurtre

Un week-end si différent des autres (4)BDDEPRISON

Synopsis du film: « un week-end si différent des autres »
À la suite d’un démantèlement d’un vaste trafic de drogue au sein d’un quartier de la banlieue parisienne un jeune est placé dans une structure éducative très surveillée après la décision d’un juge pour la protection de l’enfance.
Complètement coupé de son environnement après cette décision de justice ce jeune autodidacte passionné de dessin après la découverte d’une bande dessiné inspirée de la vie du braqueur multirécidiviste de Jean Claude Pautot «Face au mur» iLse met a dessiné tous ce qu’il peut voir.Une fois placé dans cette structure il se retrouve encore plus seul face à son crayon et totalement absorbé par un projet de remise à niveau pour préparer sérieusement le concours d’entrée dans une école d’art.Mais en un coup de fil son passé réapparaît à travers l’appel du plus jeune frère des boss de son ancien réseau tous sous les verrous.
Ce dernier lui annonce que le point de deal pour lesquels il était guetteur avec lui a été récupéré par une autre équipe.
Ce jeune lui annonce sans ambuiguité ses ambitions de reconquérir le terrain et sollicite son aide en contrepartie une très grosse somme d’argent.
Sa demande est sans équivoque : Assassiner le week-end prochain le nouveau grossiste pour récupérer ses affaires familiales.
Pour le convaincre et anesthésier totalement son auto réflexion.
Il a déjà tout mis à sa disposition: un calibre n’ayant jamais servi, un alibi en béton, et surtout une très importante somme d’argent qui pourrait bien permettre à sa mère de quitter l’insalubrité de son logement laissé à l’abandon par son bailleur social et soigner son état de santé.
SCénariste:Boel Souleymane pour Mins-jacking180
Sortie prévue courant 2018 Inchaa’Allah

jean-claude-pautot-devant-ce-qui-reste-de-la-prison-dont-il-s-est-evade-qui-est-devenue-un-campus-universitaire-photo-maxime-jegat-1492467870mohammad ouaddah

Un film à caractère préventif qui sera tourné avec des jeunes de la structure des apprentis d’Auteuil.Ce film est un clin d’oeil à la réinsertion de Jean-Claude Pautot par l’art.

Publicités

Livre « L’ombre de la violence » de Boel Souleymane un thriller palpitant sur un très mauvais flics de la Seine Saint Denis

alombrede

apagelombre

Aextrait tttttttttttttttttttttttttt

Résumé du livre « L’ombre de la violence »

Patrick Leroy, 34 ans, a toujours été un enfant taciturne et replié sur lui-même. À l’âge adulte, il décide de passer le concours d’entrée de la police pour rejoindre une unité de la brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants. Mais le souci majeur est que ce choix professionnel ne colle absolument pas avec sa fragilité psychologique liée aux stigmates et aux brimades de ses ex-camarades de classe ainsi qu’au décès de sa sœur, morte d’une overdose. Après la réussite de son concours, et dès la remise de sa carte de police et de son arme de service, un sentiment de puissance et de confiance en lui revient peu à peu pour l’éloigner de son douloureux passé. Mais un jour, il doit faire équipe avec Gustave Gavard, un flic cocaïnomane et ultra-violent qui a bien décidé de profiter de ses faiblesses pour l’embarquer dans toutes ses dérives…

22449605_1321579564634734_1154325731796590083_ngggggggggggggggg

https://www.youtube.com/watch?v=OIdC8q4wRXg&t=13salombrede

Association: « Mind-Jacking 180 » Braqueurs visuel de consciences

L’association Mind-Jacking 180 Association mind-jacking (1)
est un collectif de cinéastes basée sur la banlieue parisienne elle réalise des constructions de scénarios à la demande pour des projets cinématographiques de tous budgets à partir de l’idée du sujet de son réalisateur.Ses objectifs associatifs faire découvrir des nouveaux réalisateurs à travers des œuvres cinématographiques de qualités conscientes et réfléchies.

Résumé du film: « un week-end si différent des autres » un film préventif de Boel Souleymane pour Mind-jacking

Résumé du film: « un week-end si différent des autres »Annabelle Fights Life
À la suite d’un démantèlement d’un vaste trafic de drogue au sein d’un quartier de la banlieue parisienne un jeune est placé dans une structure éducative très surveillée sous la décision d’un juge pour la protection de l’enfance.
Complètement coupé de son environnement après cette décision de justice.
Ce jeune apprend quelques mois plus tard alors qu’il a amorcé la préparation d’un concours pour envigaer de rentrer dans une école d’Infographistes.
Suite à l’appel du petit frère de la tête de l’ancien réseau sous écrou il lui annonce que le point de deal pour lesquels il était guetteur avec lui à été récupéré par une autre équipe.
Ce jeune lui propose un service en contrepartie d’une très grosse somme d’argent.Assassiner le week-end prochain le nouveau grossiste pour récupérer ses affaires familiales.
Pour le convaincre et anesthésier totalement son auto-réflexion il a mis tout à sa disposition: un calibre un alibi et surtout une importante somme d’argent qui pourrait bien permettre à sa mère de quitter l’insalubrité de son logement laissé à l’abandon par son bailleur social.

Auteur du film: Boel Souleymane
Sortie prévue courant 2018 inchaa’
Allah

Mind-jacking une assocation de cinéastes indépendants pour dévelloper la réalisation de film à caractère préventifs

mind jacking
L’Association « Mind-Jacking » est une association de cinéastes indépendant « Mindjacking » tire son nom d’un jeu de mots avec car jacking pour s’accaparer braqueur la réflexion du telespecteur par un visuel de qualité.
Elle émerge de par une coalition de trois protaganistes regroupants trois villes de départements différents pour promouvoir la réalisation de films époustouflants.
Objectif associatif développer des nouveaux réalisateurs à travers des films aux messages inoubliables.
De l’action pour revivifier les consciences.
#mindjacking
#braqueurvisuelderereflexion
Écriture et réalisation de court métrage à caractère préventif.
Pour tous contact:
mailto:mindjacking@gmail.com

Résumé du film « Ghost Rodéo » de Boel Souleymane (Les spectres d’un mal- être)

-Dark... A must read.- — Great Reads

Résumé du film « Ghost rodeo » de Boel Souleymane
Après un accident mortel survenu lors d’un rodéo sauvage où trois enfants ont trouvé la mort fauché par une moto ayant perdue le contrôle de sa trajectoire dans une course effrénée.
Le chauffard à l’origine de l’accident s’enfonce après son incarcération dans une narcolepsie et des hallucinations hypnagogiques.
hanté par le spectre de ses trois enfants qui se vengent à travers ses cauchemars de leurs avoir brisé leurs plus beaux rêves.
Lors de ses insomnies ses victimes leurs racontent ce qu’ils avaient l’intention de devenir.
les nuits peuvent être très longues lorsque votre mal être vous prive de votre sommeil.
Auteur: Boel Souleymane

-Dark... A must read.- — Great Reads

Bande annonce du thriller « l’ombre de la violence » une littérature anti mauvais flics

Résumé du livre « L’ombre de la violence »

Patrick Leroy 34 ans a toujours été un enfant taciturne et replié sur lui-même avant d’arriver à un âge adulte ou il décide passer le concours d’entrée de la police pour rejoindre une unité de la brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants basée en Seine-Saint-Denis.
Mais le souci majeur est que ce choix professionnel ne colle absolument pas avec sa fragilité psychologique liée aux stigmates et aux brimades de ses ex camarades de classe et du décès de sa sœur morte d’une overdose.
Après la réussite de son concours avec l’aide son ami d’enfance Hawwa à la remise de sa carte de police et de son arme de service ,un sentiment de puissance et de confiance en lui revient peu à peu pour l’éloigner de son douloureux passé.Jusqu’au jour ou il doit devoir faire équipe avec Gustave Gavard un flic cocaïnomane et ultra-violent qui a bien décidé de profiter de ses faiblesses pour l’embarquer dans toutes ses dérives.
Et obtenir son aide pour le plan crapuleux du kidnapping du dernier être vivant de la famille d’un des plus gros trafiquant de drogue asiatique: « Shing Yu » après avoir appris d’un indicateur que les sous sols de ses clubs clandestins sont utilisés comme lieux de transites et stockage de l’argent de la mafia chinoise avant son blanchiment.

Sortie du livre prévue le 27 Décembre aux éditions edilivre

Auteur: Boel Souleymane Sortie prévue le 27 décembre 2017 inchaa’Allah21731233_1956966521208377_2868078519181477118_n