Extrait du livre « L’estomac des favélas « de Souleymane Boel

Joao excédé par les caprices de cette star Claris Brown qui l’avait embauché pour assurer sa sécurité mit un coup de poing dans la glace du miroir de l’armoire de l’hôtel qui se brisa avant de rassembler ses affaires et préparer ses bagages pour rentrer à Rio. À une heure avant le concert la chanteuse pour qui il faisait la sécurité s’emporta et tenta de le retenir.Une violente dispute éclata dans la chambre de l’hôtel:
-«Qu’est que tu fais. Ou comptes-tu aller comme ça?»
-«Je me casse Claris mes enfants me manquent je rentre à Rio.J’en ai marre de tous tes caprices de star névrosés et de tes conneries de concerts.Et j’en ai marre de passer ma vie dans des jets privés à être loin des gens que j’aime alors qu’eux ils continuent à rester dans la merde.Et ce que je ne supporte plus et te laisser penser et que tu as voulu m’aider dans ma vie alors que tu m’as recruté spécialement pour que je sois celui qui part t’acheter ta drogue avant tes concerts ou te fourre quand tu en as envie»
«Tu as la mémoire courte ou quoi Joao?Dois-je te rappeler que c’est grâce à moi qui tu es sorti de ta merde?Tu as déjà oublié d’où tu viens?Tout ça tu penses pas que tu aurais tu y réfléchir avant?Repose tes affaires et tu retourneras à Rio uniquement lorsque ma tournée mondiale sera terminée et pas avant.Tu as passé un contrat avec mon manager qui t’impose d’être à mon service durant toute cette tournée mondiale. Il reste encore quatorze dates alors respecte cet engagement.»
-«Tu sais quoi! Je m’en tape. Trouve quelqu’un d’autre en ce qui me concerne je retourne auprès de mes enfants. Et personne ne pourra m’en empêcher» « Joao tu ne peux pas casser le contrat comme ça alors même si je te demande de me masser ou de me brouter le minou avant de passer sur scène tu exécutes et sans broncher. Repose cette putain de valise!»Joao souffla sur un petit tas de cocaïne qui se trouvait sur une table de chevet:«Tiens! Je vais disparaitre de ta vie aussi vite que j’ai fait disparaitre ta merde»
-«Tu vas rester Joao ou sinon je dirais à la police que tu m’as agressé»
-«Ah! Le voilà finalement ton vrai visage tu es complètement ravagé!Ton public pense à tort à travers tes paroles à l’eau de rose que tu es une personne sensible et douce alors qu’il suffit de te côtoyer un peu pour s’apercevoir que tu n’es qu’une timbrée de nympho, égoïste, toxicomane qui penses à tort qu’avec sa fortune elle peut retenir les gens.Mais ça avec moi ça ne marche pas:“je ne suis pas ta pute ni ton escorte boys”Avec le recul je me suis rendu compte que ma relation avec toi n’était que de poudre aux yeux je me suis fait piéger par ton physique. Le temps a passé et j’ai pu clairement voire la réalité en face. En réalité tu n’es qu’une vulgaire salope qui voulait t’envoyer un mec du ghetto.Lorsque tu es passé en concert à Rio tu as envoyé ton manager pour me convaincre que c’était une occasion en or pour moi de changer de vie. Tu as profité du fait que cela n’allait pas trop avec la mère de mes enfants pour faire en sorte qu’on casse définitivement. Au final je n’ai fait que m’éloigner de ma famille. En faites tu m’as sciemment choisi pour être ton homme de main pour acheter ta drogue.Tu te rends comptes que cela va faire plus de huit mois que je n’ai pas eu de nouvelles de mes enfants?Leur numéro n’est même plus attribué.Et tu vous voudrais que je reste parce que madame la reine du kamasoutra a besoin d’un larbin tous les jours pour aller lui pécho de la coke. Je me rappelle de ce que tu ne cessais de me dire: “Attend un peu tu feras la surprise à tes enfants quand tu reviendras pour leur annoncer que maintenant vous pouvez déménager dans une belle villa des quartiers chics de Rio. Mais comment j’ai été aussi stupide pour ne pas voir comment tu es aussi mauvaise et manipulatrice ?»

Extrait du livre « L’estomac des favelas  » sortie courant 2019 inchaa’Allah Auteur:Souleymane Boel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s