Extrait du livre « L’estomac des favelas » de Souleymane Boel

Paris VIIIe arrondissement rue de Moscou 16h44.
Sous un temps pluvieux un braquage éclairé de la recette d’une vente privée d’un salon d’antiquaire.
Tout juste après qu’un acheteur russe patron d’une société de holding du nom de Mr Moskova ait remis 200 000 euros en liquide à un commissaire-priseur pour compléter sa collection d’art.
Une fois l’acheteur parti avec l’œuvre facture en mains le commissaire-priseur ferma à clef son bureau et ouvrit la porte de son coffre sourire aux lèvres en appelant son client pour lui dire que la vente qu’il avait organisée s’était bien déroulée .
Seulement cet homme était loin de se douter que depuis la veille avec l’aide de la femme de ménage.
Marco s’était introduit dans le faux plafond et attendait que cet instant pour agir après avoir préparé minutieusement son coup depuis plusieurs semaines.
L’homme n’a pas eu le temps de comprendre ni de finir sa communication avec son mandataire.
« Oui halo monsieur Lemoine écouter je tiens à vous rassurer tout s’est admirablement bien passé.
Le tableau vient tout juste d’être vendu à Mr Moskova pour la somme de 200 000 euros. »
Au même moment un plafond s’effondre provoquant un nuage de plâtre.
En une fraction de seconde les yeux de la victime croissent des yeux d’un homme sous une cagoule avant de prendre une série de coups de crosse d’un 11 43 en plein visage en guise d’anesthésie générale.
Marco raccroche pour ouvrir son sac de sport et Vider le coffre en laissant tomber les liasses en raclant la totalité du fond du coffre-fort.
Le téléphone se remit à sonner au moment où il s’apprêta à prendre la fuite:
« Allô!? Allô !? Mais enfin qui êtes-vous et qu’est-ce qui se passe? » « Ce qui se passe je peux te le dire: tu viens te faire braquer la recette de ton tableau.
Mais rien de dramatique tu es un artiste ça t’inspira sûrement pour en faire un autre plus réussi.
Par contre pour savoir qui je suis ça tu ne le sauras que si la police gagne la partie du jeu que j’ai commencé avec elle.»
Extrait du livre « l’estomac des favélas » de Boel Souleymane sortie prévue 2018 inchaa’
Allah

36398143_2096751940563167_6795230890449436672_nPHOTOOFFICIALBOELSOULEYMANEL'estomac des favelas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s