Résumé et extrait du livre « L’estomac des favélas » un braqueur en cavale à Rocinha la plus grande favéla de Rio

L'estomac des favelas

Résumé du livre:«L’estomac des favelas»
Un dernier gros coup pour un homme depuis deux ans en cavale ayant réussi à s’évader avec la complicité d’un chauffeur d’une blanchisserie était pour Marco Sioladi l’occasion rêvée de refaire sa vie avec une très belle hôtesse de l’air.
Tout était déjà prêt pour partir:
les faux papiers, la destination il ne restait plus qu’à passer l’action et agir au plus vite.
Et cela n’allait pas tarder. Après un braquage express et minutieusement préparé d’une vente aux enchères privées de la vente d’une succession. Après avoir raflé une grosse somme deux jours plus tard il se retrouve à Rio sous une nouvelle identité avec la complicité de sa nouvelle petite amie hôtesse de l’air employée d’une compagnie brésilienne. Après lui avoir remis l’argent aveuglément avant de partir au Brésil comptant sur elle pour passer les contrôles aéroportuaires dans l’hypothèse où il pourrait être arrêté et devoirs retourner en prison. Seulement le soir après être arrivé à Rio sa petite amie demeure absente au point de rendez-vous qu’ils se sont fixé et sa ligne téléphonique ne fonctionne plus. Témoin du crime d’un enfant tué d’une balle perdue il se retrouve à errer avec un gamin de la favela de Rocinha dans Rio en découvrant les coulisses d’une société inégalitaire et une autre facette des jeux olympiques qui viennent de siffler leurs coups d’envois.gunclapped

Le bonheur lui a longtemps semblé être comme une brise de vent soufflant sur sa joue qu’il a toujours tenté en vain de saisir au vol en finissant par se griffer le visage.
Abandonné à sa naissance Marco Salialdi fut adopté après sa découverte dans une ancienne décharge à textile après être resté un an dans un orphelinat par une mère adoptive affectueuse qui mourra à l’âge de ses 15 ans après un foudroyant cancer généralisé.
Comment je sais tout cela?
Toute son histoire il l’a raconté en détails à Rocinha au gamin de cette immense favéla qui est devenu son compagnon d’infortune et qui me l’a ensuite raconté comme si je l’avais entendu de sa propre bouche:
Marco:« Le jour de mes dix-huit ans j’ai reçu la visite d’un oncle qui m’a appris le suicide de ma véritable mère et l’existence d’un frère plus âgé de quatre années que je vu pour la première fois le jour de l’enterrement de ma véritable mère. Je fis sa connaissance le jour de ses funérailles pendant un automne très humide. La plupart des gens qui ont été abandonné à leurs naissances n’auraient pas été à l’enterrement de celle qui vous a lâchement abandonnée dans la décharge d’une repoussante usine à textile.
Mais je me suis dit que ma présence le jour de ses obsèques étaient une leçon pour elle de ne pas me rabaisser à la bassesse de son geste.
Après l’inhumation de son cercueil mon oncle me fit discrètement un signe en désignant mon grand frère:
L’oncle Roulio : « Tu vois le type qui porte un trois quarts en cuir et qui serre là mains à tout le monde en s’apprêtant à partir.
C’est lui ton frère Sergio.Va le voir si tu souhaites lui parler.»
Marco -« Mais attend tu ne me le présentes pas? »
L’oncle Roulio-« Non!Cela serait vraiment trop compliqué Marco.
Depuis un différend on ne se parle plus depuis au moins deux ans.»
Marco :-«Mais pourquoi tu m’a caché son existence? »
Oncle Roulio-« pour ta mère tu es mort le jour où elle t’a abandonnée. Je pense profondément que c’est d’ailleurs pour cela qu’elle a mis fin à ses jours. »
Mon frère est resté un temps pour se recueillir puis je l’ai suivi jusqu’au parking du cimetière ou il allait rentrer dans sa voiture.
En faisant l’erreur de mettre sa main sur son épaule alors qu’il allait ouvrir sa portière je me suis retrouvé avec un 357 magnum à environ deux centimètres du front.
A travers le reflet de sa vitre Il a vu ma silhouette se rapprocher et brusquement stimulé par un élan de paranoïa il s’est retourné violemment en sortant son arme:
Sergio:« Recule! Recule! Ou je te grille la cervelle! Tu es venu m’arrêter le jour de l’enterrement de ma mère ? Sale fils de p-te C’est ça! Tu as attendu que ma mère décède pour venir m’arrêter sale moisissure de flic. »
Marco: « Mais non on a l’a même mère l’oncle Roulio m’a annoncé que j’avais un grand frère.
Fouille-moi je t’assure et tu ne trouveras ni flingue ni carte de police.»
Sergio : « Carlos Grégoire c’est quoi ce p-tain de nom? »
Marco : « C’est le nom que l’on m’a donné à l’orphelinat. Tu ne vas tout de même pas me buter à cause d’un nom de famille?» Sergio:« Tu es un flic infiltré c’est ça!? »
Marco: « Mais non je n’y peux rien si notre mère ne t’as jamais dit la vérité Si l’oncle Roulio n’était pas intervenu à temps je pense bien que ce jour-là il m’aurait fait sauter la caboche. Quand j’ai vu les traits de sa personnalité j’ai presque regretté à cet instant de lui avoir dit qui j’étais.pasbesoinPUBFAVELAS2

Publicités

Résumé et extrait du livre:«L’estomac des favelas» de Boel Souleymane les coulisses d’une société inégalitaire

Résumé du livre:«L’estomac des favelas»
Un dernier gros coup pour un homme depuis deux ans en cavale ayant réussi à s’évader avec la complicité d’un chauffeur d’une blanchisserie était pour Marco Sioladi l’occasion rêvée de refaire sa vie avec une très belle hôtesse de l’air.
Tout était déjà prêt pour partir:
les faux papiers, la destination il ne restait plus qu’à passer l’action et agir au plus vite.
Et cela n’allait pas tarder. Après un braquage express et minutieusement préparé d’une vente aux enchères privées de la vente d’une succession. Après avoir raflé une grosse somme deux jours plus tard il se retrouve à Rio sous une nouvelle identité avec la complicité de sa nouvelle petite amie hôtesse de l’air employée d’une compagnie brésilienne. Après lui avoir remis l’argent aveuglément avant de partir au Brésil comptant sur elle pour passer les contrôles aéroportuaires dans l’hypothèse où il pourrait être arrêté et devoirs retourner en prison. Seulement le soir après être arrivé à Rio sa petite amie demeure absente au point de rendez-vous qu’ils se sont fixé et sa ligne téléphonique ne fonctionne plus. Témoin du crime d’un enfant tué d’une balle perdue il se retrouve à errer avec un gamin de la favela de Rocinha dans Rio en découvrant les coulisses d’une société inégalitaire et une autre facette des jeux olympiques qui viennent de siffler leurs coups d’envois.

L'estomac des favelasPUBFAVELAS2pub favelas3

pubfavelas4
PUBFAVELAS7

Extrait du livre « L’estomac des favelas » de Boel Souleymane perdu en plein millieu des favelas

L'estomac des favelas
Résumé du livre: « l’estomac des favélas »
Un dernier gros coup pour un homme depuis deux ans en cavale ayant réussi à s’évader avec la complicité d’un chauffeur d’une blanchisserie était pour Fernand l’occasion rêvée de refaire sa vie.
Tous était déjà prêt pour partir:
Les faux papiers, la destination il ne restait plus qu’à passer l’action et agir au plus vite.
Et cela n’allait pas tarder….
Après un braquage express et minutieusement préparé d’une vente aux enchères privées de la vente d’une succession. Il réussit à rafler la somme de 200 000 euros.
Deux jours plus tard il se retrouve à Rio avec la complicité de sa petite amie hôtesse de l’air d’une compagnie brésilienne.
Après lui avoir remis l’argent aveuglément avant de partir au Brésil comptant sur elle pour passer les contrôles aéroportuaires dans l’hypothèse où il pourrait être arrêté et devoir retourner en prison.
Seulement le soir après être arrivé à Rio sa petite demeure absente au point de rendez-vous qu’ils se sont fixé et sa ligne téléphonique ne fonctionne plus.
Seul à errer dans Rio.
Heureusement que les gamins des favélas de Rocinha sont là pour lui donner un coup de mains avec leurs plan B, pour un homme qui n’ a plus que le souvenir d’une fortune qu’il n’espère ne plus jamais revoir.

________________________________________________________________________________

Les plus grandes douleurs sont souvent muettes et raisonnent en nous par des rythmes désagréablement répétitifs comme le refrain d’un air de musique dont on n’oublie jamais la mélodie.
Marco Rossi c’est sous ce nom d’emprunt
qu’il a vécu durant ses deux années de cavale effrénée alors qu’il était recherché pour meurtre et évasion d’une prison centrale pour des détenus condamnés à des longues peines .
Mais Qui a donc t-il tué ?:
L’assassin de son frère dont il y a encore trois ans en arrière il ignorait totalement son existence.
D’où s’est il évadé ?
La prison de Réau une centrale située en Seine-et-Marne réservé aux prisonniers les plus dangereux.
Six mois après son incarcération il a réussi à monter à
bord d’un camion de livraison dans lequel il est parvenu à s’introduire
au sein de cette centrale où il y travaillait comme cariste.
Après avoir attendu le moment opportun Il a profité d’une livraison pour s’introduire dans un camion et se barrer rejoindre la planque d’un certain: « Bobby le yougoslave »
un trafiquant d’armes souriant et respirant la joie de vivre même en quatre murs qu’il a pu rencontré au placard.
Ses manières. l’amusait parce qu’un yougoslave qui essaye de parler en prenant l’accent américain ça se remarque comme une liasse de billets de cent euros tombé par terre.
Un farfelu qui en promenade n’avait que deux sujets de conversation:
« les voitures et les armes »
Trois mois après sa sortie Bobby le yougoslave qui avait été libéré après avoir effectué une peine de six s’est occupé de s’est faux papier.
Et Un ans et demie après être sortie Marco a fait la connaissance d’une hôtesse de l’air en partant chercher Bobby à l’aéroport.
Une hôtesse devant prendre un vol pour Rio qui laisse tomber sa valise roulante dans un Escalator.
un homme en cavale qui va chercher un caïd revenant de Yougoslavie après les funérailles de sa grand-mère.
Une rencontre, un coup de foudre comme il y en a dans les films.
Un mois plus tard après un braquage express d’une vente aux enchères où il réussit à prendre deux cents milles euros par le biais de son travail elle est d’accord pour ramener l’argent son grand frère est bien placé aux services des douanes de l’aéroport.
Seulement le jour du rendez-vous qu’il avait fixé avec elle dans un bar à l’entrée d’une favela de Rocinha pour qu’il l’a retrouve.
Rien ne c’est passé comme prévu.
Encore aujourd’hui il n’a rien oublié en embarquant l’avion qu’il prit eut trois heures de retard mais une fois dedans il était juste un peu tendu mais pas plus que cela.
Depuis son enfance vue de la terre les nuages lui semblaient compacts comme des gros matelas sur lesquels il rêvait de dormir pour être encore plus prêt des étoiles.
Après un embarquement dans un avion direction Rio Marco regarda par le hublot de sa fenêtre les ailes de l’avion traversé les nuages .
A cet instant il se remémora avec une certaine nostalgie la naïveté du monde imaginaire de son enfance où Il rêvait qu’il pouvait s’allonger dessus.
En venant à Rio Marco s’attendait à récupérer le fric de son braquo et profiter du soleil avec Olivia almeida l’hôtesse de l’air hyper fraîche qui lui avait promis de devenir sa femme.
Mais sûrement pas de se retrouver coincé sans argent au Brésil dans une des plus grandes plus grandes favélas devant faire face à une violence endémique.

ne dtournezL'estomac des favelas

Résumé du film:«Belle Parole» Basée sur une histoire vraie un film écrit par Boel Souleymane et Massyl pour Mind-Jacking 180

L'écrivain boel souleymane atypique et subversif

massyl et souleymasyl

Résumé du film:«Belle Parole»
Massyl est née le 7 Septembre à Bejaia en Algérie en 1996. Suite à un accouchement compliqué il naît avec un handicap suite à cet naissance compliquée entraînant un trouble de la diction. Cela ne l’empêche pas d’avoir des ambitions chose que beaucoup de valide n’ont pas.Seulement réaliser le film de son histoire n’est pas toujours facile lorsque les gens n’ont que des belles paroles et que notre voix est différente des autres..
Bande Son Faf Larage «Si j’étais Valide»
Basée sur une histoire vraie.
Écrit par Boel Souleymane et Masyl Sortie Courant 2018 InchaaAllah

massoumasylmassyl et souley

View original post

Résumé du film:«Belle Parole» Basée sur une histoire vraie un film écrit par Boel Souleymane et Massyl pour Mind-Jacking 180

massyl et souleymasyl

Résumé du film:«Belle Parole»
Massyl est née le 7 Septembre à Bejaia en Algérie en 1996. Suite à un accouchement compliqué il naît avec un handicap suite à cet naissance compliquée entraînant un trouble de la diction. Cela ne l’empêche pas d’avoir des ambitions chose que beaucoup de valide n’ont pas.Seulement réaliser le film de son histoire n’est pas toujours facile lorsque les gens n’ont que des belles paroles et que notre voix est différente des autres..
Bande Son Faf Larage «Si j’étais Valide»
Basée sur une histoire vraie.
Écrit par Boel Souleymane et Masyl Sortie Courant 2018 InchaaAllah

massoumasylmassyl et souley

Synopsis du film: « un week-end si différent des autres » de Boel Souleymane une bande dessinée pour éviter un meurtre

Un week-end si différent des autres (4)BDDEPRISON

Synopsis du film: « un week-end si différent des autres »
À la suite d’un démantèlement d’un vaste trafic de drogue au sein d’un quartier de la banlieue parisienne un jeune est placé dans une structure éducative très surveillée après la décision d’un juge pour la protection de l’enfance.
Complètement coupé de son environnement après cette décision de justice ce jeune autodidacte passionné de dessin après la découverte d’une bande dessiné inspirée de la vie du braqueur multirécidiviste de Jean Claude Pautot «Face au mur» iLse met a dessiné tous ce qu’il peut voir.Une fois placé dans cette structure il se retrouve encore plus seul face à son crayon et totalement absorbé par un projet de remise à niveau pour préparer sérieusement le concours d’entrée dans une école d’art.Mais en un coup de fil son passé réapparaît à travers l’appel du plus jeune frère des boss de son ancien réseau tous sous les verrous.
Ce dernier lui annonce que le point de deal pour lesquels il était guetteur avec lui a été récupéré par une autre équipe.
Ce jeune lui annonce sans ambuiguité ses ambitions de reconquérir le terrain et sollicite son aide en contrepartie une très grosse somme d’argent.
Sa demande est sans équivoque : Assassiner le week-end prochain le nouveau grossiste pour récupérer ses affaires familiales.
Pour le convaincre et anesthésier totalement son auto réflexion.
Il a déjà tout mis à sa disposition: un calibre n’ayant jamais servi, un alibi en béton, et surtout une très importante somme d’argent qui pourrait bien permettre à sa mère de quitter l’insalubrité de son logement laissé à l’abandon par son bailleur social et soigner son état de santé.
SCénariste:Boel Souleymane pour Mins-jacking180
Sortie prévue courant 2018 Inchaa’Allah

jean-claude-pautot-devant-ce-qui-reste-de-la-prison-dont-il-s-est-evade-qui-est-devenue-un-campus-universitaire-photo-maxime-jegat-1492467870mohammad ouaddah

Un film à caractère préventif qui sera tourné avec des jeunes de la structure des apprentis d’Auteuil.Ce film est un clin d’oeil à la réinsertion de Jean-Claude Pautot par l’art.

Livre « L’ombre de la violence » de Boel Souleymane un thriller palpitant sur un très mauvais flics de la Seine Saint Denis

alombrede

apagelombre

Aextrait tttttttttttttttttttttttttt

Résumé du livre « L’ombre de la violence »

Patrick Leroy, 34 ans, a toujours été un enfant taciturne et replié sur lui-même. À l’âge adulte, il décide de passer le concours d’entrée de la police pour rejoindre une unité de la brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants. Mais le souci majeur est que ce choix professionnel ne colle absolument pas avec sa fragilité psychologique liée aux stigmates et aux brimades de ses ex-camarades de classe ainsi qu’au décès de sa sœur, morte d’une overdose. Après la réussite de son concours, et dès la remise de sa carte de police et de son arme de service, un sentiment de puissance et de confiance en lui revient peu à peu pour l’éloigner de son douloureux passé. Mais un jour, il doit faire équipe avec Gustave Gavard, un flic cocaïnomane et ultra-violent qui a bien décidé de profiter de ses faiblesses pour l’embarquer dans toutes ses dérives…

22449605_1321579564634734_1154325731796590083_ngggggggggggggggg

https://www.youtube.com/watch?v=OIdC8q4wRXg&t=13salombrede