Extrait du livre l’ombre de la violence de Boel Souleymane

21752303_1942102336061219_5574422885077338471_nwatcher21731233_1956966521208377_2868078519181477118_n21371235_1955173411387688_9009559763306467289_n

Extrait du livre l’ombre de la violence
On ne rançonne pas un mort de la même façon qu’un vivant.
Surtout lorsque l’otage est le neveu du plus gros caïd de la pègre asiatique.
Mais l’imagination d’un flic cocaïnomane avide d’argent et affamé de grosses coupures peut très se montrer extrêmement cruelle pour monter un des plans les plus sordides et macabres dans le but de tenter de récupérer la somme d’argent qu’il souhaitait fixer en échange de la vie de l’otage.
Deux flics pourris se sont mis d’accord pour une ruse insoupçonnée dans le but de récupérer le fric de ce narcotrafiquant.
simuler que leurs otage était encore en vie.
Donc Pour cela ils ont eu l’idée affreuse sur un coup de tête de partir coffrer un imitateur hors pair connu pour ses talents d’imitation à un café théâtre pour à la fin de son one man show et venir l’arrêter pour une fausse inculpation de détention de drogue.
Dans la logique de ces deux hommes ils n’avaient rien à perdre car ils avaient atteint un point de non retour.
Alors ils ont tenté le tout pour le tout basculant dans l’horreur la plus effrayante.
Après une dizaine de baffes de bûcheron et avoir pointé le canon d’un 357magnum chargé devant lui sur son gosier pour lui montrer qu’il ne s’agissait pas d’une caméra cachée.
L’appétit ne vient pas toujours en mangeant.
Car ce qui vous affame le plus est de regarder les autres se goinfrer lorsque c’est la famine.
Leurs voracité financières on conduit cet homme au fond de la forêt de bondy pour l’obliger à écouter la voix du défunt à partir d’une vidéo trouver sur l’ Instagram de la victime le neveu à Shing et ensuite le contraindre sous la menace d’une arme chargée à devenir le ventriloque d’un cadavre en réalisant une courte vidéo en imitant la voix de la victime en produisant de fausses supplications pour rendre plus crédible la demande de rançon:
« Concentre -toi!Écoute-bien ça voix pour refaire la même bordel. »
L’homme ne cessait de répéter la même phrase en se mangeant des coups au visage tout en suppliant l’inspecteur de police gavard d’arrêter :
« Je vous en supplie Arrêtez de me taper je sens mes lèvres gonflées comme de la pâte à gâteaux dans un four.
Plus vous me frappez sur la bouche et plus cela sera dur pour moi d’imiter exactement la voix que vous me demandez de faire. »
-« Recommence !je sais que tu peux mieux le faire! »
-« Tonton ils vont me buter je t en supplie fait tous ce qu’il te demande. »
-« applique -toi vraiment mieux.
je te préviens Si tu n’arrives pas à convaincre son oncle je te garantie qu’on ne te laissera pas repartir vivant.
Et la fosse qu’on creusera pour le neveu a Shing sera également la tienne.
Recommence et applique-toi avant que je te fasse chier les dents de ta mâchoire !! »
Le cadavre était salement amoché alors ils l’ont foutu au sol sur le côté et ils ont contacté ensuite Shing pour l’attirer dans un guet-apens mortel:
« Allo Shing s’est Gavard à l’appareil
Écoute Je ne vais pas y aller par Quatre Chemins ton neveu se trouve dans le coffre d’une voiture chargée d’explosifs.
Donc Si dans un délai de quatre heures tu n’es pas venu seul pour nous rapporter dix millions d’euros à l’endroit que je vais t’indiquer.
tu peut désormais considérer que
Ton neveu ne sera plus qu’un tas de cendres après une crémation express .
Et ne me sors pas que tu les a pas pour gagner du temps.
Je sais qu’il se trouve dans le coffre de ton club clandestins.
Sinon tu te doutes bien que je ne te les aurais pas demandé aussi vite.
Viens seul et avec le fric si tu veux revoir le dernier membre de ta famille vivant »
Après avoir appelé Shing Gavard a descendu l’imitateur d’une balle en pleine tête avant de balancer son corps dans le coffre ou était le cadavre du neveu à Shing.
L’homme se croyait sauvé et afficha un sourire qu’il ravala en voyant l’inspecteur gavard brandir son flingue vers sa tête:
« Alors c’est bon?
j’ ai été assez convaincant pour que vous puissiez me laissez repartir? »
-« non! Je regrette mais tu en sais vraiment trop pour pouvoir repartir dans le monde des vivants »
Une balle traversa sa tête avec le jet d’une giclée de sang.
Extrait du livre: « l’ombre de la violence  »
Auteur:boel Souleymane
Sortie prévue courant 2017 inchaa’
Allah

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s