Extrait du livre « le voile des esprits  » (l’ornière de l’islamophobie) Boel Souleymane

Le cœur renferme aussi bien l’amour que la haine.
Le silence de nos sentiments ne peut se faire entendre que par des attentions qui remplacent les mots.
Aimer en silence c’est savoir prendre tous les risques pour rendre heureux, celui ou celle avec qui on aimerait finir par toujours être.
1 500 euros c’est la somme que j’ai donnée à un passeur pour que Hassane rejoigne les siens une place pour rejoindre une planque dissimulée derrière une fausse paroi d’un camion de pneus qui allait partir dans quelques heures pour Londres.
Il n’était pas encore parti, que mon angoisse me torturait en me disant que j’allais ressentir un très grand manque lorsque je serai loin de lui.
Le passage que je lui avais offert était un cadeau que j’ai voulu lui faire.
Comme lui donné une revanche sur son passé en l’aidant à oublier la mort de sa petite sœur renversé sur une autoroute prés de Calais.
Lorsque Demba est mort, Oumou à accepter que Hassane vienne chez elle, quelques heures avant le rendez-vous avec ses passeurs.
Je n’osé pas lui dire ce que je ressentais pour lui de peur qu’il pense que mon acte était dans le seule but d’ attendre une attention particulière en retour qu’il aurait pu se sentir obligé de me rendre.
Je me suis dit que si son bonheur était ailleurs au moins je l’aurai aidé à l’atteindre.
J’ai préféré ne rien lui dire ligoter par ma timidité cherchant à préserver la vie de mon rêve.
On ne fait jamais le même rêve quand on se réveille brutalement même si on arrive à se rendormir.
J’ai confiée à Oumou de mes sentiments pour Hassane seulement deux heures avant son départ.
Elle m’a conseillé d’être prudente sur le fait qu’il attendait peut- être quelqu’un derrière la manche.
Sans me le dire Oumou lui a parlé de me sentiments sachant éperdument que je ne lui aurait jamais dit.
Elle est sorti discrètement pour
lui acheté une bague et lui remettre à l’abri des regards.
Finalement Hassane n’ai jamais parti, à moins d’un quart d’heure avant son départ en partant pour me remercier.
Il m’a demandé si j’accepterais un jour de devenir sa femme me tendant une bague que oumou lui avait remis furtivement en rentrant
C’est à ce moment là que j’ai su que Oumou lui avait tout révélé.
Si l’amour n’a pas de frontière, il s’arrête souvent devant la difficulté de trouver comment savoir dévoiler ses sentiments.
J’ai eu une jeunesse ayant souhaiter tuer le temps.
Puis j’ai vu mourir ceux qui ont essayé avant moi en constatant que les aiguilles des montres tournaient encore.
Alors je me suis dit que j’allais m’en faire un allié plutot qu’un ennemi.
Les sentiments les plus agréables d’un désir enfoui au fond de moi même ont vu le jour ou je me suis mariée.
La grande sœur de Hassan était venu de Londres exclusivement pour l’événement.
Quand à mes parents ils n’ont pas donné suite à mon faire part ni à mes messages vocaux laissé sur leurs répondeurs. Toutes tentative de renouer un contact avec eux ressemblait à un labyrinthe sans sortie.
Au fond de moi une inextricable peine se mélangeait à mon bonheur après avoir été rejeté par les miens pour une chose aussi belle que l’islam.
Oumou s’ était habillée comme si elle allait se mariée.
Elle me fit la surprise de me faire une robe africaine qu’elle m’offrit le jour de mon mariage.
Je sentais au fond d’elle le bonheur se dégager tellement pour moi, que sa présence à presque combler toutes les absences.
Sur le quai de la gare du bonheur les trains ont des fois des problèmes d’aiguillage.
Le lendemain Oumou ne c’est pas réveillé elle a eu une crise cardiaque dans son sommeil.
Sa plus jeune sœur Kankou m’ a appelée pour m’annoncer sa mort au bout du fil.
Mon téléphone portable à sonné le lendemain en milieu de matinée et j’ai répondu en voyant le numéro de Oumou s’ afficher:
« Allô oumou? »
A ma plus grande surprise ce n’était pas elle mais sa sœur m’annonçant le décès de celle qui était ma meilleure amie.
La mort est comme longue file d’attente qu’on rejoint dès notre naissance sans que personne se bouscule pour prendre la place des autres, et sans savoir par quel ordre alphabétique ou zone géographique elle suivra son cours.
Les joies viennent toujours après les peines.
Et le langage de la mort est celui que même les sourds et muets peuvent comprendre.bazin-f-mauve12039656_1663673720537660_3052019034844160981_nsans-titreRRRRRRRRRRR

Extrait du livre « le voile des esprits »
(L’ornière de l’islamophobie)
Auteur:boel souleymane

Sortie début 2016 inchaa’
Allaah

Extrait du roman « le voile des esprits » ( L’ornière de l’islamophobie) de Boel Souleymane

11218615_1900759976815069_7004045537389825707_n

En laissant Hassan se reposer à l’hôtel je suis retournée chez Oumou.
Arrivé chez elle j’entendis derrière la porte une altercation éclaté entre elle et son plus jeune frère après avoir découvert dans sa chambre qu’il avait éventré des sachets d’aspegics pour en faire des fausses doses de cocaïne:
« Qu’est-ce que c’est que ça! ?
Demba tu m’avais promis d’arrêter tes combines.
On avait fait pacte toi et moi tu as déjà tout oublié?
Tu te fout vraiment de moi!
Et dire que je t’ai fait confiance »
« Oh fout moi la paix! C’est pas tes affaires  »
« Quoi!
Tu peux me répéter ça!
Ce n’est pas mes affaires?
Tu ne pouvait plus resté chez les parents après ta situation judiciaire.
J’ai accepté de te prendre sous certaines conditions. tu devais venir chez moi pour commencer un nouveau départ c’est ce qui était convenu et tu ose me dire que ce n’est pas mes affaires?
Qu’est-ce que tu compte faire avec ça? »
« C’est bon je vais les jetés »
« Jette moi çà! Tu as besoin d’argent c’est ça? « mes baskets sont trouées oumou.
Je ne fait que d’envoyé des cv pour avoir un boulot et je ne fait que me prendre des refus.
Franchement ça soûle je ne vais pas te demander à chaque fois de l’argent »
« Prend ma carte et va te chercher une paire de chaussures et que je ne te vois plus jamais dans tes combines.
Je ne te le redirai pas deux fois!
 »
Le jeune homme prit la carte de sa sœur avant de sortir.
Alors qu’il enfila sa veste il posa son regard dans le fond de la poubelle pour regardé les fausses doses. il hésita un court instant puis les récupéra dans le but de partir les écoulées….

Plus certains veulent une vie facile et douce et plus finalement leurs mort est dur et violente.
Après être sortie Demba n’est jamais revenu…..
Le lendemain en fin de journée des inspecteurs de la police criminel sont venu annoncé à sa sœur son décès. Lui annonçant que son corps avait été retrouvé décapité sur un parking en construction. Les analyses ADN avait parlé et la carte bancaire de Oumou avait été retrouvée dans la poche arrière de son jeans.
L’ADN d’une de ses dents avait déterminé son identité.
Abattu par trois balles d’un gros calibre dans la tête après avoir été surpris à vendre de la fausse cocaïne sur le terrain de dealers. Sa grande sœur avait tout fait pour lui éviter ce qu’elle redoutait tant. J’étais à coté quand on lui annoncé sa mort, elle est resté quelque seconde silencieuse avant d’éclaté en sanglot en criant :
« Pourquoi tu ne m’a pas écouté Demba ! Mais pourquoi tu ne m’as pas écouté. »
Je l’ai prise dans mes bras en restant serré contre elle au moins une dizaine de minutes sentant sur mon épaule l’humidité de ses larmes. Puis sa douleur et devenu silencieuse et digne, sans aucune lamentations. Lorsque la rue exerce ses vindictes seule une adn peut permettre l’identification à la morgue d’un corps dont les les balles ont fait éclater le crâne
.

La mort est comme un parfum dont on n’oublie jamais l’odeur.
Un encens fort que tout le monde va sentir.
Lorsqu’on perd un proche l’une des choses les plus durs est de ne même pas avoir pu regardé une dernière fois son visage avant de l’ avoir enterré.
Et de partir au service de l’état civil avec un certificat de décès digne des films de martin scorcesse.
Telle était le cas pour le petit frère de oumou.
Trois balles à bout portant dans le crane d’un gamins de dix sept ans.
Certains en le voyant aurais pu dire qu’il avait la vie devant lui mais lorsqu’on cotoie l’illicite on a plutot que les flingues et la mort devant soi …..
12030722_1663052340599798_248598473_n12046731_1663101850594847_8680646203743033992_n12033599_1663050923933273_1779736533_n

Extrait du livre  » Le voile des esprits » (L’ornière de l’islamophobie) Boel Souleymane

La généralisation des intérêts financiers a généré l’indifférence des gestes de compassion pour son prochain.
Lorsque les mendiants passe la plupart des gens regarde très gêné l’écran leurs téléphones comme si la misère était contagieuse ou s’ agace à haute voix d’être constamment sollicité.
Mais que connaissent-ils vraiment de leurs histoires.
Et dans quel contexte sont ils venu?
Rien! Absolument rien car cette questions n’a même pas effleuré leurs esprits.
Et la plupart s’ en contrefiche trop préoccupé d’être à l’heure pour travailler peut être même pour une société responsable de l’ exode de celui qui solicite leurs bonté absente.
La plupart des hommes ne pensent plus par eux même, mais leurs cerveaux s’imbibe de tout ce que la télé diffuse.
Comme une serpillière que l’on passe et repasse entre les recoins humides des toilettes d’une gare ou l’hygiène laisse à désirer.
Si je n’avais pas parlé avec Hassan je n’aurais jamais connue son histoire, et si nous nous saurions pas connu notre histoire d’amour n’aurait jamais existé…..

Extrait du livre « le voile des esprits »
(L’ornière de l’islamophobie)

Auteur:boel souleymane.
Sortie début 2016 inchaa’
Allaah12021781_1662593390645693_1160846888_n12016435_1662786897293009_622888373_n12021822_1662786907293008_244995925_n

Extrait du livre « le voile des esprits » (l’ornière de l’islamophobie) de Boel Souleymane

En ayant loupé son vol à l’arraché le voleur termina en sang sur la chaussée.

Une avalanche de coups entrainer par la colère des riverains.

Il eu tout juste la force de se relever pour repartir.

Il prit un dernier coup de poing dans le ventre avant d’entendre:

« C’est la dernière fois qu’on te voit ici sale fils de p_te de toxicos!

Dégage ta mère de là maintenant! »

L’homme qui avait bloqué la route au voleur s’empressa d’appelé une ambulance pour la vieille dame qui se releva en saignant légèrement du nez.

Les ambulances tardent à venir dans certains quartier, alors nous sommes resté avec la dame.

Sauf le chauffeur de taxi qui est reparti aussitôt avec un air pas très rassuré de resté en stationnement dans le coin.

Des migrants sont venu inquiet de l’état de la dame en lui ramenant une serviette et une bouteille d’eau pour qu’elle puisse se rincer le visage.

L’ambulance a mis vingt minutes pour venir:

Lorsqu’un homme regarda la dame migrante prendre en charge soigneusement la vieille dame l’homme s’exclama sans ne pouvoir garder en lui sa pensée:

« Si tous le monde pouvait aider son prochain l’humanité aurait beaucoup moins une sale gueule. »

Autour de moi je découvrais avec stupeur des tentes alignées avec femmes et enfants entassées là sous le pont du métro aérien.

Si la France était le pays du droit des hommes elle ne laisserai pas ces enfants sans un abris ou loger sous des ponts empestant l’urine. Voilà ce que je me suis dite en regardant une mère changer en public la couche de sa fille.
Extrait du livre « le voile des esprits »
(L’ornière de l’islamophobie)
Auteur: boel souleymane
Sortie début 2016 inchaa’
Allaah 11855391_1661882100716822_977676385_n-1-225x300

12039476_1898184013739332_893006085670948134_n
Le livre « Le voile des esprits » à venir très bientôt dans la bibliothèque de » la grande « Evasion » La bibliothèque de tous les détenus qui veulent gardé un esprit libre.
th
La fiction passe souvent par la réalité. Les migrants de Porte de la Chapelle à seulement quelques minutes de chez moi.

Lire en prison avec le plan d’action « La grande évasion » mis en place par l’écrivain Boel Souleymane briser la monotonie du monde carcérale

L’accès aux œuvres littéraires ne doit en aucun  cas être emmuré , et la privation de certaine liberté ne dois jamais être fermé à l’univers de la littérature .
Par conséquent par le biais de l’action « La grande évasion » j’ai décidé d’offrir sur versions eBook des ouvrages de leurs choix à toutes personnes incarcérés par le biais de leurs familles qui en feront la demande.par le biais de mail.
à mindjacking@outlook.fr
Pour scié  avec les détenus à travers mes lignes les barreaux du quotidien de leurs enfermements.
L’objectif du projet redonner gout à la lecture en faisant découvrir « le Mind jacking »
Un style littéraire Émergeant de la seine saint Denis dans les années 2011 par l’écrivain Boel Souleymane.( générateur de réflexion et très rebondissant)Et accompagner   les futurs écrivains dans leurs projets littéraires par un soutien à distance en répondant à leurs questions concernant la réalisation de leurs futurs ouvrages.

Les familles des détenus  peuvent faire la demande du roman qui est déjà sortie par le biais de mail qui le recevront sous format Ebook. Ils  pourront ainsi le recevoir facilement et très rapidement pour pouvoir l’imprimé et le remettre au menbre de leurs familles sous écrous ou  lui envoyé par le biais d’un mail.
Si l’établissement pénitentiaire autorise qu’il possède un ordinateur comme cela est le cas pour certains détenu en fin de peine.

La  demande de réception de l’ouvrage pour le détenu doit s’effectuer par le biais cette adresse mail: mindjacking@outlook.fr en indiquant les titres des ouvrages qu’il souhaite recevoir.

Afin de facilité le choix des ouvrages je vous ai laissé mon autobiographie qui vous permettra de choisir l’ouvrages de leurs choix.
Pour les personnes qui non pas les moyens d’imprimer Qu’ils ne s’inquiètent ils leurs sera envoyé sous format Ebook ou ils pourront l’imprimer facilement dans les espaces de certains services sociaux de leurs villes.
« L’esprit de l’homme dois rester libre, même si on le condamne à faire de la prison ferme. »
Boel souleymane

~Né en 1976 à Trappes, Boël Souleymane est un écrivain vivant en seine Saint Denis, il bascule dans le monde littéraire après un long passé dans le milieu associatif, où il œuvre pour le développement éducatif et médical du Tiers-Monde. En 1998, il lance la première action mondiale contre les pillages de l’Afrique, « Le Mandat d’arrêt », qui invite tous les sportifs, artistes et écrivains à réaliser un message vidéo sur l’abus de certaines multinationales. Par ce biais, il fait la rencontre d’écrivains qui l’influencent et l’encouragent à écrire. Fin 2011 il développe un nouveau genre littéraire « Le MIND JACKING » (un style très accrocheur poussant le lecteur à la réflexion)

Il est déjà auteur de plusieurs ouvrages haletants et subversifs dans le domaine de ce nouveau genre: Breathe Taking (À couper le souffle), L’Évasion d’une vérité, Les Bouts des tunnels de la faim et Sous une pluie de balles, un ego meurtrier, les frontières de l’espoir,la muraille des poncifs. Écrivain, scénariste et coach littéraire au parcours atypique auteur prolifique de romans d’anticipation où la fiction colle au réel, inspirés par les convulsions du monde. Spécialisé dans les romans à suspense d’adaptation. Pour tous contact mindjacking@outlook.fr

Résumé du livre Hacker from Africa de Boel Souleymane La CIA et le FBI se demandent encore comment, avec la détermination la plus inébranlable, un homme a pu faire effondrer en quelques heures les capitaux des plus grandes compagnies pétrolières en redistribuant la totalité de ses comptes bancaires aux populations les plus démunies de son continent et paralyser tous les cours de la Bourse du monde. Qui est-il ? Un enfant qui a grandi dans le delta dans une des régions les plus polluées de la planète par les marées noires des compagnies pétrolières. C’est après le décès de sa mère qu’il est recueilli chez son oncle ayant fait fortune dans le domaine de l’immobilier installé à Gainesville en Floride pour étudier, il va y faire la rencontre d’un surdoué dans le domaine informatique qui changera le cours de sa vie. _______________________________________________________________________________________ Résumé du livre Breathe-Taking (à couper le souffle) de Boel Souleymane Sept ans après sa libération de Pelican Bay, une des prisons de haute sécurité parmi les plus dures des Etats-Unis, Brad Jackson, alias Fast (rapide) qui doit ce surnom pour avoir été dans le passé un des plus grands semeurs de flic derrière un volant, a complètement refait sa vie après sa longue incarcération pour un braquage manqué. Repenti de ses méfaits, il s’est depuis réhabilité en devenant Oumar Jackson, un des meilleurs ambulanciers d’un grand hôpital de Los Angeles. Mais sa vie va brusquement redevenir mouvementée : après un brutal accident au cours d’une intervention de nuit, il va peu à peu découvrir qu’il possède des facultés hors du commun, comme celles de pouvoir connaître comment les gens ont pu ACQ. _______________________________________________________________________________________ Résumé du livre « L’évasion d’une vérité » de Boel Souleymane En quelques années, Clark Newton est devenu l’un des plus brillants reporters de guerre au sein d’une grande chaîne d’information américaine, grâce à ses prises de risque et à l’exclusivité de ses reportages insolites. Suite aux bombardements aériens, sa vie basculera à Falloujah, une ville irakienne, tandis que la chaîne pour laquelle il travaille s’empressera d’annoncer sa mort. En réalité, il est vivant, coincé sous les décombres d’une ville totalement détruite et sauvé par un enfant irakien venu d’une province d’Al-Anbâr. Pendant que tout le monde le croit mort, il décide d’effectuer une enquête indépendante sur le taux de radioactivité de la ville où s’est déroulé le bombardement dont il a été victime. Il sera alors confronté aux malformations d’enfants causées par les effroyables effets dévastateurs des bombes américaines. _______________________________________________________________________________________ Résumé du livre « Les bouts des tunnels de la faim » de Boel Souleymane Depuis son jeune âge Youssouf Alwadi a vécu sous un régime de l’apartheid, répondant aux demandes alimentaires des habitants de la bande de Gaza. Très jeune il a appris à creuser des tunnels… Seulement un jour, alors qu’il s’apprête à remonter à la surface, il aperçoit un homme en fuite et décide de lui venir en aide… Caché pendant de longues heures sous terre, ils décident de prendre une autre sortie qui les conduira en réalité vers un renouveau… ______________________________________________________________________________________ Résumé du livre « Un égo meurtrier » de Boel Souleymane À seulement une semaine de sa retraite, Tyron Smith, doyen des négociateurs au sein d’un groupe d’intervention de la police de Los Angeles, est appelé pour la prise d’otages d’une grande radio américaine. Lorsqu’il arrive sur les lieux, un cortège de voitures de police a déjà bouclé le périmètre et les tireurs d’élite sont déjà sur place. Selon les premières informations dont il dispose, le forcené est un jeune artiste de rap exigeant que la radio diffuse en boucle l’album qu’il a autoproduit… Dès le début de la négociation pour la libération des onze otages, Tyron s’aperçoit très vite que ce jeune souffre d’un problème de dédoublement de personnalité lié à son ego et d’un profond manque de reconnaissance. Le pire que l’Amérique pouvait connaître est un preneur d’otages qui cherche à tout prix à se faire connaître. Ce qu’il demande pour la libération de chaque otage est aussi surprenant qu’incongru. ______________________________________________________________________________________ Résumé du livre « Sous une pluie de Balles »de Boel Souleymane Adam tall vient de terminer sa journée d’école, et il est loin d’imaginer que dans quelques instants sa vie va totalement basculer, et ce à tout jamais. En effet, c’est en arrivant chez lui qu’il fait une macabre découverte : le corps inerte de son père gisant sur le sol. Une vision d’horreur qui hantera son esprit pour le restant de ses jours… On venait d’assassiner son père en lui fracturant le crâne à coups de hache ! Adam Tal vivait alors seul avec son père dans un modeste appartement de Brownsville, un quartier situé à l’est de Brooklyn, et le voilà tout à coup orphelin… Sans lui laisser le temps de faire son deuil, les services de la protection de l’enfance le placèrent aussitôt chez la famille Anderson, une famille d’accueil bien connue de leurs services ; très fortunée et vivant dans les beaux quartiers de Manhattan. Malheureusement pour cet enfant qui venait de vivre un drame familial, la vie lui réservait bien d’autres épreuves ! Jusqu’à découvrir le summum de la pourriture des valeurs et le déclin moral des élites d’une Amérique dépravée… ______________________________________________________________________________________ Résumé du livre « les frontières de l’espoir » de Boel Souleymane Antonio Tollamo a tout juste dix-huit ans et a vécu toute sa vie dans un infâme bidonville crasseux : une décharge sauvage de plomb empoissonnée par les déchets toxiques d’une zone industrielle de la ville de Tijuana au Mexique. Tout juste située à la frontière américano-mexicaine… De sa jeunesse, il n’a été que le témoin de règlements de comptes sanglants entre cartels de la drogue, et de mortalités infantiles dues à des maladies inconnues causées par une rivière intoxiquée ramenant les déchets d’usines étrangères pour profiter de la main d’œuvre bon marché. Pour lui, son avenir ne peut plus être lié à des effluves toxiques. Mais traverser la frontière américano-mexicaine est une épreuve à hauts risques… _______________________________________________________________________________________ Résumé du livre « La muraille des poncifs » de Boel Souleymane Lassé de la routine et du stress oxydant de son travail à haut risque au sein d’une grande société de sécurité de transport de fonds, excédé par les exigences d’une épouse ultra-matérialiste, Isaac Brown décide, à l’annonce de la nouvelle d’un important transport de dix millions d’euros et à l’occasion de la mise en circulation d’un nouveau billet, de braquer le fourgon. Il veut pouvoir offrir à sa femme le train de vie dont elle a toujours rêvé. Mais à son retour à son domicile, rien ne se passe comme prévu. Isaac surprend sa femme dans les bras d’un homme politique. Il la tue et échange la vie de l’amant contre une place de député au Parlement, sous une nouvelle identité. Il découvre alors l’univers d’une classe politique complètement immorale et faisandée. ______________________________________________________________________________________ Résumé du livre « La course à l’adrènaline » (La mort du vertige) de Boel Souleymane Sortie prévue juillet 2015 Stan, kamal,et Hachim le noyau dur d’une bande d’adolescents turbulents et très agiles issu du même quartier du South Bronx de New-York. Ayant pris l’habitude de briser leurs ennuis en réalisant des vidéos amateurs d’un sport extrême le Skywalking aussi insolites que périlleuses pour assouvir leurs quêtes de sensations fortes en partageant le plaisir de faire découvrir leurs séquences risquées au public dont le but de cette discipline consiste à monter le plus haut possible pour se tenir le plus prêt du vide. Seulement tout va sérieusement se compliquer, lorsque par inadvertance un des leurs va filmer le crime d’un terroriste recruté par des agents de la Cia, ayant abandonné le projet de réaliser un attentat en plein centre de Manhattan. Cette fois ils devront gérer et faire face à une toute autre adrénaline. Celle d’être traqué sans relâche par des membres de la Cia.

______________________________________________________________________________

résumé du livre « La lumière des sens  »

L’emploi de Trayvon Johnson, un besogneux et incorrigible cleptomane, n’aura été que de courte durée. Deux jours à peine qu’il a commencé à travailler au centre de tri postal de la ville de Boston, et le voilà renvoyé. Il a été surpris en train de voler le contenu d’une série de colis. Après un licenciement expéditif, il s’aperçoit en rentrant chez lui qu’il a gardé dans la poche de sa veste une lettre destiné à un diamantaire de la ville. Il découvre que l’enveloppe contient également une série de photos de précieux diamants. Le jour et l’heure auxquels ils vont être livrés y sont même spécifiés noir sur blanc. À l’origine de l’affaire se trouve un sombre mercenaire qui écume les territoires de l’Afrique centrale pour réapprovisionner les vitrines de sa boutique. Décidant de s’attaquer au mercenaire, Trayvon rencontre un étrange aveugle qui le conduira jusque dans la région où ses diamants ont été volés.

_______________________________________________________________________________

~~Résumé du livre « le carré d’or de la haine  »

À l’occasion de son mariage, Abd Samad Badri, brillant architecte employé par une petite entreprise de construction, se voit offrir par son patron un magnifique voyage de noces en Birmanie. Son boss souhaite le remercier de la qualité de son travail pour le dissuader de partir chez un autre concurrent. Arrivé sur place dans la ville de Yangon, en chemin pour se rendre à son hôtel, le jeune marié est bien loin de s’imaginer que son séjour va complètement être gâché par le spectacle d’un massacre d’une minorité musulmane de Rohingyas apatrides et opprimés dans l’indifférence totale du gouvernement. Derrière les splendides paysages d’Extrême-Orient, le héros découvre l’existence d’une violence intense et d’une islamophobie latente.
« La cavale dans laquelle on ne se fait jamais attraper et lorsque nous gardons la liberté de notre pensée  »

Trés bonne évasion

Boel Souleymane

prison (2)
Lire en prison avec le plan d’action  » LA GRANDE EVASION » Découvrir « le Mind Jacking » pour scier les barreaux de page en pages
Les-siestes-du-mirador-de-la-prison-de-Pau
Lire en prison avec le plan d’action  » LA GRANDE EVASION » Découvrir « le Mind Jacking » pour scier les barreaux de page en pages https://lagrandeevasionlireenprisonparboelsouleymane.wordpress.com/2015/09/16/lire-en-prison-avec-le-plan-daction-la-grande-evasion-mis-en-place-par-lecrivain-boel-souleymane-briser-la-monotonie-du-monde-carceral/image_27569_1_20304_1_9323_1_38646_1_58229 Résumé Adam tall vient de terminer sa journée d’école, et il est loin d’imaginer que dans quelques instants sa vie va totalement basculer, et ce à tout jamais. En effet, c’est en arrivant chez lui qu’il fait une macabre découverte : le corps inerte de son père gisant sur le sol. Une vision d’horreur qui hantera son esprit pour le restant de ses jours… On venait d’assassiner son père en lui fracturant le crâne à coups de hache ! Adam Tal vivait alors seul avec son père dans un modeste appartement de Brownsville, un quartier situé à l’est de Brooklyn, et le voilà tout à coup orphelin… Sans lui laisser le temps de faire son deuil, les services de la protection de l’enfance le placèrent aussitôt chez la famille Anderson, une famille d’accueil bien connue de leurs services ; très fortunée et vivant dans les beaux quartiers de Manhattan. Malheureusement pour cet enfant qui venait de vivre un drame familial, la vie lui réservait bien d’autres épreuves ! Jusqu’à découvrir le summum de la pourriture des valeurs et le déclin moral des élites d’une Amérique dépravée…

20150910_203040

prison
Lire en prison avec le plan d’action  » LA GRANDE EVASION » Découvrir « le Mind Jacking » pour scier les barreaux de page en pages. Une multitude d’ouvrage pour découvrir « Le Mind Jacking »
image_27569_1_20304_1_9323_1_38646_1_24578
Lire en prison avec le plan d’action  » LA GRANDE EVASION » Découvrir « le Mind Jacking » pour scier les barreaux de page en pages Résumé Sept ans après sa libération de Pelican Bay, une des prisons de haute sécurité parmi les plus dures des Etats-Unis, Brad Jackson, alias Fast (rapide) qui doit ce surnom pour avoir été dans le passé un des plus grands semeurs de flic derrière un volant, a complètement refait sa vie après sa longue incarcération pour un braquage manqué. Repenti de ses méfaits, il s’est depuis réhabilité en devenant Oumar Jackson, un des meilleurs ambulanciers d’un grand hôpital de Los Angeles. Mais sa vie va brusquement redevenir mouvementée : après un brutal accident au cours d’une intervention de nuit, il va peu à peu découvrir qu’il possède des facultés hors du commun, comme celles de pouvoir connaître comment les gens ont pu acquérir
diapositive3
Lire en prison avec le plan d’action  » LA GRANDE EVASION » Découvrir « le Mind Jacking » pour scier les barreaux de page en pages Résumé du livre « les frontières de l’espoir »Antonio Tollamo a tout juste dix-huit ans et a vécu toute sa vie dans un infâme bidonville crasseux : une décharge sauvage de plomb empoissonnée par les déchets toxiques d’une zone industrielle de la ville de Tijuana au Mexique. Tout juste située à la frontière américano-mexicaine… De sa jeunesse, il n’a été que le témoin de règlements de comptes sanglants entre cartels de la drogue, et de mortalités infantiles dues à des maladies inconnues causées par une rivière intoxiquée ramenant les déchets d’usines étrangères pour profiter de la main d’œuvre bon marché. Pour lui, son avenir ne peut plus être lié à des effluves toxiques. Mais traverser la frontière américano-mexicaine est une épreuve à hauts risques…

Plan d’action » la grande évasion » lancé par l’écrivain de la seine saint Denis Boel Souleymane faire découvrir le Mind Jacking le temps d’une brève évasion

Plan d’action » la grande évasion »:
L’accès aux œuvres littéraires ne doit en aucun être emmuré.
Par conséquent j’ai décidé d’offrir sur versions eBook mes nouveaux ouvrages à toutes personnes incarcérés.
Pour scié à travers mes lignes les barreaux du quotidien d’un enferment.
L’objectif du projet faire découvrir un nouveau style de littérature « le Mind jacking »
Émergeant de la seine saint denis.
Et accompagner les futurs écrivains dans leurs projets littéraires concernant leurs futurs ouvrages.Les familles peuvent faire la demande du roman qui est déjà sortie et le recevront sous format ebook  elle pourront ainsi l’imprimé pour le membre de leurs familles.

Envoyé le mail du détenu à cette adresse mail: mindjacking@outlook.fr

Pour les personnes qui non pas les moyens d’imprimer il lui sera envoyé sous format ebook.11992198_1660022037569495_597186047_n20150910_203040
« L’esprit de l’homme dois rester libre, meme si on le condamne à faire de la prison ferme. »
Boel souleymane

Résumé : L’asile de l’obsolescence programmée (Le portail d’une dépression) de Boel Souleymane

Résumé :
L’asile de l’obsolescence programmée
(Le portail d’une dépression)

Après une rencontre imprévue sur Paris, Hector Bradd, actif au chômage depuis plus d’un an, décide de falsifier les compétences de son CV en y ajoutant des connaissances de bases en psychologie, qui en réalité, sont inexistantes afin d’accéder à un poste d’opérateur téléphonique au sein d’un centre d’appels de prévention au suicide.
En réussissant l’obstacle du recrutement, à peine avoir commencé cette nouvelle activité salariale qu’il pense déjà à une rapide reconversion professionnelle.
Exténué de prendre à la chaîne sous hautes tensions des appels de personnes dépressives qui lui renvoient le portrait abjecte du reflet de la société actuelle, tout va réellement se durcir quand il va prendre l’appel d’une collègue dépressive, au bord du suicide.
Un seul mensonge peut vous rattraper en vous mettant dans la pire des situations. La vie d’un homme ne tient parfois qu’à un coup de fil et sa raison parfois qu’à une mauvaise situation.

11720061_1640580279513671_1405396181_n
Résumé : L’asile de l’obsolescence programmée (Le portail d’une dépression) Après une rencontre imprévue sur Paris, Hector Bradd, actif au chômage depuis plus d’un an, décide de falsifier les compétences de son CV en y ajoutant des connaissances de bases en psychologie, qui en réalité, sont inexistantes afin d’accéder à un poste d’opérateur téléphonique au sein d’un centre d’appels de prévention au suicide. En réussissant l’obstacle du recrutement, à peine avoir commencé cette nouvelle activité salariale qu’il pense déjà à une rapide reconversion professionnelle. Exténué de prendre à la chaîne sous hautes tensions des appels de personnes dépressives qui lui renvoient le portrait abjecte du reflet de la société actuelle, tout va réellement se durcir quand il va prendre l’appel d’une collègue dépressive, au bord du suicide. Un seul mensonge peut vous rattraper en vous mettant dans la pire des situations. La vie d’un homme ne tient parfois qu’à un coup de fil et sa raison parfois qu’à une mauvaise situation.

11225690_1617642968474069_2008625359_n

Sortie prévue début 2016 inchaa ‘Allaah